Comment déclarer mon accident du travail ?

Vous déclarez à votre employeur tout accident dont vous avez été victime sur le lieu ou le chemin du travail.

Vous devez le faire le plus rapidement possible.
Même si votre accident n'a pas de conséquence immédiate et que vous ne devez pas interrompre votre travail, vous devez le déclarer à votre employeur. Vous évitez ainsi toute discussion si, plus tard, vous deviez rencontrer des problèmes dus à votre accident du travail.

Votre employeur déclare ensuite votre accident à son entreprise d'assurances.

Il est tenu de le faire dans les 8 jours à compter du lendemain de l'accident.
Il doit également fournir un certificat de premier constat. Il s'agit d'un certificat médical décrivant vos lésions.

L'entreprise d'assurances - et pas votre employeur - déterminera s'il est question d'un accident sur le lieu de travail ou d'un accident sur le chemin du travail. 

3 scénarios sont possibles :

1. L'entreprise d'assurances reconnaît votre accident comme étant un accident du travail et prend en charge vos frais médicaux et votre éventuelle d'indemnité d'incapacité de travail.

2. L'entreprise d'assurances refuse de reconnaître votre accident comme étant un accident du travail. 

Dans ce cas, elle doit vous en informer ainsi que Fedris. Vous pouvez demander à Fedris d'enquêter sur la décision de l'entreprise d'assurances. Vous n'êtes pas d'accord avec la décision de l'entreprise d'assurances ou de Fedris ? Vous pouvez alors saisir le Tribunal du travail.

3. L'entreprise d'assurances doute de votre accident du travail. 

Votre employeur vous verse votre salaire garanti pendant les 30 premiers jours. Si, après ces 30 jours, l'entreprise d'assurances n'a toujours pas pris de décision concernant votre accident, c'est votre mutuelle qui prend en charge les frais liés à votre accident. La mutuelle récupère ensuite ses dépenses auprès de l'entreprise d'assurances. Si votre entreprise d'assurances finit par reconnaître votre accident du travail, elle vous rembourse vos frais et, si nécessaire, vous indemnise pour votre incapacité de travail. Si l'entreprise d'assurances ne reconnaît pas votre accident du travail, vous pouvez demander à Fedris d'enquêter sur la décision de l'entreprise d'assurances. Vous n'êtes pas d'accord avec la décision de l'entreprise d'assurances ou de Fedris ? Vous pouvez alors saisir le Tribunal du travail.